sécuriser sa piscine alarme piscine abri piscine
/ par /   Accessoiriser sa piscine / 0 commentaires

Comment sécuriser sa piscine ?

Différentes méthodes et divers accessoires permettent de sécuriser sa piscine de façon optimale. De la simple barrière à la couverture, en passant par l’alarme, la solution choisie doit à la fois correspondre à vos besoins et répondre à la législation en vigueur, récemment renforcée.

Alors, comment sécuriser sa piscine en fonction de sa construction et de son utilisation ? Quelle est la solution la plus adaptée à chaque besoin ?

La barrière piscine, pour une protection préventive

La piscine est un lieu très dangereux, notamment pour les enfants, qui s’aventurent parfois trop près du bord et tombent malheureusement à l’eau. Comme n’importe quel lieu à haut risque, la piscine peut être sécurisée au moyen d’une barrière de protection piscine qui empêche son accès aux personnes n’étant pas aptes à la franchir.

Ainsi, les risques de noyade d’enfants en bas âge sont supprimés grâce à la hauteur de la barrière piscine, ou à l’impossibilité d’y grimper. En effet, les modèles proposés à la vente mesurent au moins 1,10 mètre de haut et résistent à des pressions et à des poids de 50 kg minimum, selon la législation en vigueur.
Si la sécurité est indispensable, il ne faut pas non plus oublier l’esthétique de ce petit coin de paradis.

C’est pourquoi, pour ne pas perdre au change, les modèles de barrière piscine existent en de nombreux matériaux, du bois au textile en passant par le métal ou le verre. Les barrières permettent de prévenir les accidents, en entourant la piscine d’une ceinture protectrice, souvent accessible grâce à un portillon avec verrouillage manuel ou électronique.

Une alarme piscine pour détecter la présence d’enfants

Une alarme piscine agit à un autre niveau que la barrière. Si cette dernière cherche à éviter les risques, la première alerte si ceux-ci se réalisent.

Les alarmes de détection périphérique permettent, grâce à un système infrarouge, de repérer n’importe quelle présence dans le secteur balayé par ses faisceaux invisibles balayant en permanence le pourtour du bassin de piscine. Ainsi, un enfant qui s’avancerait à proximité du bassin déclencherait directement la sirène.

D’autres modèles préfèrent une autre méthode : la détection d’immersion. Dans ce cas, l’alarme est installée sous l’eau, et détecte tout corps étranger présent dans le bassin, quel que soit son volume ou son poids.

Un abri, la solution classique

L’abri de piscine est la méthode de sécurisation de piscine la plus classique. Elle n’en est pas moins efficace : grâce à une couverture totale ou partielle du bassin, l’abri protège à la fois ce dernier du froid en hiver et ses usagers des risques de chute. En effet, comme les barrières de protection, les abris peuvent être équipés d’un système de verrouillage autorisant l’accès aux seuls adultes.

Autre point commun avec les barrières : les abris peuvent également être réalisés en plastique, mais aussi en bois, en verre ou en métal, pour donner un aspect résolument moderne et esthétique à une installation avant tout pratique et obligatoire. Les modèles sont nombreux et se divisent en 5 catégories : abris télescopiques, amovibles, gonflables, hauts fixes et bas relevables.

En enveloppant totalement la piscine, l’abri empêche non seulement l’intrusion d’une personne qui voudrait escalader une barrière ou contourner une alarme, mais permet aussi de conserver une eau à température élevée.

Abri, barrière ou alarme sont trois solutions efficaces et indispensables à la sécurisation de sa piscine.

SHARE THIS


Leave a Reply